Tu as une question sur:

- Nos formations
- Nos possibilités de financement CPF
- Nos possibilités de paiement

Notre équipe est disponible 7/7 de 9H à 19H

01 89 16 50 10

Numéro service client gratuit

Faire du sport en hiver

Les journées courtes, le froid et l’envie irrésistible de rester au chaud, les fêtes de fin d’années sont synonymes de baisse d’activité sportive. Le froid nous amène à procrastiner notre séance de sport...
Mais continuer son activité physique toute l’année est indispensable pour un corps et un esprit en bonne santé, et même en hivers ! 
Voici quelques conseils pour additionner le sport et l’hiver !

Pour cela, il faut :

- S’échauffer est une étape incontournable lorsque l’on pratique le sport. En hiver, il ne faut surtout pas la zapper ! Voire, doubler le temps habituel d’échauffement pour veiller à ce que les muscles s’échauffent en profondeur et pas de manière superficielle. Cela permettra à votre cœur de travailler dans de bonnes conditions et éviter les blessures comme les foulures, entorses ou le douloureux claquage musculaire.

- Alimentation et hydratation en hiver, évitez de partir faire du sport le ventre vide. En cas de coup de pompe, prévoyez de quoi vous redonner de l’énergie : noix, fruits secs ou barres énergétiques par exemple. S’hydrater est aussi important en hiver que le reste de l’année. Il est vrai que lorsqu’il fait froid, on a tendance à moins ressentir le besoin de boire. Pourtant, par temps froid, aussi, le corps transpire. Il est donc primordial de bien boire pendant toute la séance. Buvez en petite quantité (deux ou trois gorgées) à intervalles réguliers, toutes les 15 minutes.


- Prévenir les risques : consulter votre médecin avant de vous mettre ou de vous remettre au sport. L’activité physique, présente parfois des risques. Les risques de crise cardiaque surtout après 40 ans sont réels. L’hypothermie – la température du corps descend sous les 35°C – avec des températures extérieures très basses, dès 6°C en dessous de zéro. De plus, les poumons sont sensibles au froid. Si vous courez, inspirez toujours par le nez pour que l’air tiédisse et soufflez par la bouche. Certaines personnes souffrent d’asthme à l’effort. Celui-ci a tendance à s’intensifier quand l’air est froid et sec.

- S’équiper pour le sport en hiver : se protéger du froid quand on fait du sport dehors en hiver, c’est la base. Portez plusieurs couches de vêtements pour bien vous protéger. La première couche, en matière respirante, vous permettra d’évacuer la sueur, car c’est l’humidité qui conduit le froid. La deuxième vous maintient au chaud. Et la troisième protège du vent, de la pluie ou de la neige. Comme la chaleur du corps s’évacue en très grande partie par la tête, n’oubliez pas le bonnet ou le bandeau ! Eux aussi en matière respirante. Protégez les autres extrémités avec des gants et des chaussettes bien chaudes et à la bonne taille pour éviter les frottements. Et donc les ampoules. De bonnes chaussures sont indispensables à la pratique sportive. Et davantage en hiver, car sur terrain glissant, il faut bien maintenir la cheville et les articulations. Enfin, comme il fait nuit plus tard le matin et plus tôt le soir, n’oubliez pas de porter des vêtements colorés et réfléchissants pour que l’on vous distingue dans l’obscurité. Être bien vu limite le risque d’accident qui n’est vraiment pas à négliger.

La production de neurotransmetteurs tels que l’endorphine, la noradrénaline, la sérotonine et la dopamine est un véritable rempart au blues hivernal.

Que vous soyez un sportif accompli ou que vous vous remettiez au sport, un dernier conseil : écoutez votre corps ! 
Pas la peine de trop en faire pour bénéficier des effets positifs du sport sur la santé.

 

 

 

Source: consoglobe -Annabelle Kléma 

Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés