Comment planifier ses suivis en Préparation Mentale ?

Nous recherchons toujours quelque chose de réconfortant, sur lequel s'appuyer. La base ne serait-elle pas déjà pour le préparateur mental de travailler sur ces propres faiblesses, sa confiance en soi, ses capacités ? Car rien n'est réellement planifiable.

La préparation mentale est surtout un échange, est avant tout de la communication. Nous pouvons nous appuyer des différents outils comme la sophrologie, l'hypnose, l'eft, la pnl, mais il n'y a jamais de bonne ou une seule façon d'agir.

Comme toute préparation physique, on peut établir un planing, si ça peut vous rassurer ou vous aider dans vos débuts. Tenez un compte rendu de vos séances afin de prévoir au mieux votre ou vos séances suivantes. Il arrive souvent de prévoir une séance, et une problématique de votre sportif pourra complètement la bouleverser.

On peut toutefois faire un programme des qualités que l'on veut travailler.

Exemple: Nous allons voir un type de progression allant du plus loin au plus proche puis à l'après-compétition

Phase 1 : -gérer les tensions / le stress -mettre en place des techniques de relaxation -apprendre à s'écouter et se connaître -gestion du sommeil

Phase 2 : -Travail de mémorisation (technique / ancrage) -Mise en place de routines de concentration -Mise en place de routines de recuperation -Renforcer la motivation

Phase 3 : (pré compétition) -Gestion de l'anxiété -Activation de la concentration -Visualisation (le lieu, la victoire)

Phase 4 : (compétition) -Développer la combativité -Gestion du stress -Gestion de la douleur Phase 5: (post compétition) -lâcher prise -gestion de l'échec -optimiser la récupération

 

Tu veux en savoir plus sur la formation préparateur mental ? clic-ici

Des questions ? on y répond par mail : contact@sscs.training ou par téléphone : 01 89 16 50 10


Partager ce message